Cabinet dentaire du docteur CHRISTINE ROUSSEAU au pôle santé de la rivière, 73170 YENNE

L’implantologie dentaire est une technique qui vise à remplacer une racine dentaire quand celle-ci est tombée ou a dû être extraite.

Un implant dentaire est donc une racine artificielle que l’on fixe dans l’os de la mâchoire et qui est destinée à accueillir une prothèse dentaire : couronne dentaire ou dentier.

Un implant est une sorte de vis en titane, fixée dans l’os comme la racine d’une dent naturelle. L’implant permet de remplacer la dent manquante sans toucher aux autres dents.Selon l’indication, il sera long de 10 à 15 mm et large de 3 à 5 mm.

Le matériau utilisé est le titane. Le titane est parfaitement biocompatible, aucune intolérance n’a été démontrée à ce jour.

De plus, de nombreuses études montrent que l’os vient naturellement se coller au titane.

Cela explique le succès de la technique implantaire. La nouvelle tendance est d’utiliser le zircone.

L’innocuité est la même que pour le titane et il offre l’avantage esthétique d’être blanc.

Par contre, il y a moins de recul pour ce qui est de la solidité.

Ensuite, le praticien adapte la longueur, le diamètre et la forme au cas clinique grâce à un examen radiologique performant:

– Scanner 3D

– Scanner 2D panoramique

Protocole Implantaire

Tout d’abord le praticien doit accéder à l’os, en dégageant la gencive.

Pour cela il pratique une incision à l’aide d’un bistouri, puis il décolle la gencive pour bien voir son champ opératoire.

Aujourd’hui des scanners 3D reproduisant sur ordinateur l’anatomie précise des maxillaires permettent une chirurgie beaucoup moins invasive dans les cas courants (technique dite ‘flapless’).

L’implantologie est une percée essentielle qui a amélioré la vie de milliers de patients.

En effet, c’est souvent la solution optimale car :

Cela permet d’éviter de sacrifier inutilement des dents saines

C’est la seule possibilité d’éviter une prothèse amovible

Le patient retrouve le confort des dents originelles et donc une qualité de vie incomparable

L’esthétique est optimale

Cela évite la perte osseuse liée à l’extraction d’une dent

En clair, un implant dentaire est la solution optimale s’il manque une ou plusieurs dents. Ainsi, presque tout le monde peut bénéficier d’une solution de remplacement pour ses dents, avec un aspect et des fonctions identiques à ceux d’une dent naturelle.

Il est cependant important d’avoir un tissu osseux totalement développé . Ce qui explique que les implants dentaires ne soient pas installés sur personnes de moins de 18 ans.

L’implantologie va préparer la place dans l’os à l ‘aide de forets de diamètre adapté. L’implant pénètre dans l’os en forçant légèrement. Il est ainsi stabilisé. Après la pose de l’implant va avoir lieu la phase d’ostéo-intégration.

En effet l’implant, contrairement à la dent, est totalement fixe, c’est-à-dire ankylosé dans l’os.

La mise en charge de l’implant est généralement différée pour permettre la phase d’ostéo-intégration (de plusieurs semaines à plusieurs mois).

Par la suite, une couronne sera mise sur cet implant qui se comportera comme une racine artificielle.

Comment l'implant dentaire est-il posé ?

Cette phase consiste à ouvrir la gencive et à insérer l’implant dans l’os. La gencive est ensuite refermée autour de l’implant laissant dépasser une vis.

Une période d’attente permet l’OSTEOINTEGRATION, elle varie de 2 à 4 mois. L’os vient coloniser l’implant pour y adhérer fortement. Une prothèse provisoire peut être mise en place pendant cette période. 

Dans le cas où l’implant peut ne pas s’ostéointégrer, et qu’il devient mobile et douloureux, il faut impérativement l’enlever.

Plusieurs facteurs d’ordre général peuvent empêcher cette intégration dans l’os: 

-un diabète trop important non équilibré

-une mauvaise hygiène dentaire

-une consommation importante de tabac: à partir de 15 cigarettes par jour, le risque d’échec est multiplier par 3.

Voici les vidéos qui vont vous permettre de comprendre :

Comblement-Soulevé de sinus

1. Simplifié, sinus lift par voie crestale

La hauteur d’os sous le sinus est d’environ 5mm. Sous anesthésie locale, le forage du puits implantaire est réalisé avec un stop à 1mm du plancher du sinus.

Avec un osteotome, instrument à extrémité concave, la praticien foule du matériau de comblement pour repousser le plancher du sinus et pose l’implant dans la même séance.

2. Sinus Lift par voie d'abord latérale

L’extraction des dents au maxillaire (arcade du haut) induit une résorption de l’os alvéolaire: c’est comme si les dents jouaient le rôle de piquets de tente qui s’effondrent avec l’os environnant après extraction de celles-ci.

Cette résorption a lieu en quelques mois, sur une durée inférieure à 1 an.

Le risque de devoir procéder à une greffe osseuse est grand aussi bien dans la zone antérieure que postérieure.

Dans la zone postérieure, les dents vont se retrouver très proches du plancher du sinus qu’il va falloir travailler en remontant la membrane qui le tapisse afin que celle-ci, de plancher se transforme en faux-plafond et entre les 2 interposer un os de comblement qui va se densifier au bout des 4 mois de délais de cicatrisation à attendre pour pouvoir équiper les implants posés dans le même temps (ou pas) des dents qui permettront au patient de mastiquer.

Fermer le menu